Français
Chèvres créoles élevées traditionnellement dans la région. Travaux de construction d'une chèvrerie Pacha. Moule et fromages destinés à la vente. Campagne de déparasitage au village de Caltapi Alto. Chèvre issue du croisement entre l'espèce créole et alpine.

légende

Dans les villages de la région, les chèvres font "partie du paysage". Pourtant, si presque toutes les familles élèvent des chèvres par tradition, peu en retirent un revenu pour améliorer leur quotidien.


Quelles actions ?

Un bon élevage de chèvres, ce sont des parents en bonne santé, une maison bien conçue avec un toit, une nourriture de qualité… et bien sûr beaucoup d'amour !

Initiées en 2006, les activités de Pacha en matière d'élevage visent à améliorer les conditions de vie au sein de communautés de l'Altiplano bolivien, grâce à la valorisation de l'élevage de chèvres, traditionnel dans la région.

L'objectif est de développer le potentiel économique des activités d'élevage des communautés avec lesquelles Pacha travaille, dans le respect et la préservation de l'environnement. Les bénéficiaires directs des projets sont donc les éleveurs, leurs familles mais également l'ensemble de la communauté qui bénéficie de l'effet d'entraînement de la dynamique ainsi lancée.

Depuis 2011, grâce au soutien financier apporté par la Guilde, l'association Cerdagne Tiers Monde et la fondation Coface Trade Aid, Pacha met en place un projet de valorisation de l'élevage caprin au sein de deux nouvelles communautés : Caltapi Bajo et Puncu.


Pour quels résultats ?

Pacha aide les éleveurs à sélectionner des races qui produisent du lait en quantité, à construire des chèvreries pour protéger les bêtes des intempéries, éviter les infections via des campagnes de vaccinations et de déparasitage, améliorer l'alimentation fourragère et optimiser la transformation du lait pour la fabrication de yaourts et fromages.

Tout au long du projet, Pacha dispense également aux bénéficiaires des formations sur la gestion de troupeaux, sur la commercialisation des produits de l’élevage ou encore sur la protection des pâturages.

Le partenariat de Pacha avec des structures locales, en particuliers universitaires comme la Chaire d'agriculture et d'élevage de l'Université de Potosi permet par ailleurs d'appuyer les échanges entre communautés de la région.

Avec le soutien de Pacha, dans le village de Caltapi Alto par exemple, la quantité de lait a augmenté, les chèvres sont en meilleure santé (le taux de mortalité des chevreaux à la naissance a chuté de 70% à 10%) et les conditions de travail moins difficiles pour les éleveurs. Les chèvres aujourd'hui contribuent à l'autonomie alimentaire des habitants et sont sources de revenus via les produits vendus sur les marchés.

communauté

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Votre e-mail a bien été enregistré.

Newsletter Printemps 2014

aider Pacha!

Financez les projets de Pacha! en Bolivie. Je fais un don !